En quoi nos valeurs guident nos actes et pensées ?

En quoi nos valeurs guident nos actes et pensées ?

Chemin-en-Foret

A la question : Pourquoi n’arrive-je pas à fidéliser mes collaborateurs ? Ou Pourquoi je ne me sens plus/pas aligné.e avec mon entreprise ? Il n’y a pas de réponse toute faite. Difficile de faire une généralité et d’apporter sur un plateau un lot de réponses préconçues.

L’homme et la femme ont une multitude d’identités qu’avec le temps nous avons rendues unique. Cela me fait penser au TEDx de Laurent Gounelle « Devenir Pleinement Soi-même ». Laurent Gounelle nous interroge sur « qui sommes-nous? », comment vous définiriez-vous ? Nom, prénom, profession, qualités… Nous abordons cette question individuellement et de facto différemment. Pour répondre à cette question, je vous laisse regarder cette vidéo :

Ce qui nous différencie, ce qui fait que nous sommes en phase ou non avec notre entreprise (et donc ce qui fait que vos collaborateurs sont fidèles ou non) est que nous sommes confrontés à une multitude de valeurs que nous devons accepter, comprendre, avec lesquelles nous apprenons à vivre au quotidien.

Qu’est-ce qu’une valeur ?

Eh bien, nous pourrions dire qu’une valeur est une perception, une forme de besoin, un label, un attribut, que nous partageons avec un groupe de personnes qui constitue notre groupe social.
Nous partageons des valeurs communes avec notre famille en cercle restreint (Conjoint.e, enfant(s)), en cercle étendu (parents, grands-parents…), avec notre groupe d’amis, notre groupe sportif, notre entreprise, notre association…
Selon le groupe dans lequel nous évoluons, les valeurs partagées ne sont pas systématiquement les mêmes. Ainsi, je peux partager la valeur plaisir avec mon groupe sportif et partager la valeur sécurité avec mon conjoint / ma conjointe en ce sens où le principal pour ce dernier groupe est de ne manquer de rien au sein du foyer.

Ces exemples vous parlent plus ? Tant mieux, passons maintenant à ce qui nous caractérise, toujours en restant focus sur nos valeurs humaines.

Nous disposons tous de 3 niveaux de valeurs :  de surface, cachées et profondes. Dans chaque individu, organisation ou société plusieurs systèmes de valeurs cohabitent.

Je vous propose une courte vidéo sur les valeurs, ludique et très claire :

  1. Les valeurs de surface sont celles dont chaque individu est conscient, ces valeurs sont manifestées au quotidien.
  2. Derrière les valeurs de surface, existe un second niveau : les valeurs cachées. Elles appartiennent à deux catégories.
    La première est la catégorie des valeurs masquées : elles s’utilisent dans des circonstances où des valeurs de surface sont émises en sachant pertinemment qu’il ne s’agit que d’un moyen d’atteindre un objectif. Les valeurs masquées sont conscientes de tout individu et relèvent pour ainsi dire de la manipulation ou d’un mécanisme de protection.
    La deuxième catégorie de valeurs cachées est constituée de valeurs qui ne sont pas formulées, mais qui sont présupposées connues : les valeurs implicites. Dans toute famille, toute organisation, toute société existent des valeurs non dites (ou clairement affichées) que tout le monde doit respecter. Par exemple dans une entreprise, on parle d’une culture de l’entreprise ; pour être accepté, il ne suffit pas de faire convenablement son travail ; il est indispensable de connaitre cette culture, de l’accepter et de l’assimiler et enfin de s’y conformer.
  3. Le troisième niveau est celui des valeurs profondes. Elle diffère des valeurs au sens quotidien du terme. Elle décrit des structures permettant d’accueillir les valeurs de surface et les valeurs cachées. C’est dans ce dernier niveau qu’il peut y avoir une opposition de valeurs avec celles de l’organisation au sens large qui conduit à un non-engagement, de l’anti-conformisme ou tout simplement le souhait d’une personne de ne pas adopter les valeurs communes de l’organisation.

A noter que les valeurs profondes décrivent comment une personne pense, là où les valeurs de surface et les valeurs cachées concernent ce à quoi elle pense.

Comment interpréter tout ceci ?

Eh bien en l’absence de vision, de sens, de clarté dans la mission que chacun doit conduire, individuellement ou collectivement avec son équipe, si le décalage est trop grand entre les valeurs de l’organisation et ses propres valeurs (profondes surtout) alors il devient difficile pour l’individu lui-même de continuer à évoluer dans le groupe car il ne s’y retrouve pas (la vidéo précédente le mentionne d’une certaine manière).

D’autre part, nos valeurs évoluent constamment en fonction de nos chemins de vie, aussi il est tout à fait possible d’être parfaitement aligné avec un groupe / une organisation pendant un temps puis de ne plus l’être passées certaines étapes.

C’est ce que l’on peut constater par exemple lorsque nous donnons naissance à notre premier enfant puisque notre chemin de vie évolue, après une période comme celle que nous venons de vivre avec le confinement et la pandémie du COVID-19 qui remet en question les bases de la vie que nous avions menée jusqu’alors, lorsque notre job ne nous donne plus satisfaction ce qui nous conduit à un changement voire une reconversion professionnelle.

Pour évoluer face à ces changements, augmenter son niveau de conscience reste la solution la plus épanouissante et éclairante. L’accompagnement en coaching collectif ou individuel prend alors une dimension toute autre. Egalement, être plus curieux lors d’échanges avec ses collègues, collaborateurs… est le moyen de connaitre plus profondément les aspirations et les valeurs de chacun. Ainsi, répondre aux besoins de ces personnes permet alors de la garder dans une zone de confort suffisante pour continuer à évoluer avec elle.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib